lundi 15 novembre 2010

Force yoguique et force spirituelle (article en plusieurs parties) - partie 4

La force yoguique est toujours tangible et concrète, et a des résultats tangibles. Mais elle est invisible - elle n'est pas comme un coup qu'on porte ou l'élan d'une automobile qui renverse quelqu'un, et que les sens physiques peuvent immédiatement percevoir.

Comment le mental purement physique peut-il savoir que les résultats étaient ceux de la force yoguique et non d'autre chose ? Par ses résultats ?

De deux choses l'une. Ou il doit permettre à la conscience d'aller au-dedans et de percevoir les choses intérieures, de croire en l'expérience de l'invisible et du supraphysique, et ensuite par l'expérience, par l'ouverture de nouvelles capacités, il devient conscient de ces forces et peut voir, suivre et utiliser leurs opérations, tout comme l'homme de science utilise les forces cachées de la Nature.

Ou bien il faut avoir la foi et observer, s'ouvrir, puis le mental commencera à voir comment les choses se produisent, il notera que quand la Force a été appelée, un résultat a commencé, après un certain temps, à se produire, puis des répétitions, de plus en plus de répétitions, des résultats plus clairs et tangibles, une fréquence croissante, une cohérence croissante des résultats, un sentiment et une conscience de la Force au travail - jusqu'à ce que l'expérience devienne quotidienne, régulière, normale, complète.

Ce sont les deux principales méthodes, l'une intérieure procédant de l'intérieur vers l'extérieur, l'autre extérieure, procédant du dehors et appelant la force intérieure à sortir jusqu'à ce qu'elle pénètre et soit visible dans la conscience extérieure. Mais aucune ne peut être appliquée si on persiste dans l'attitude extravertie, si on insiste sur le concret extérieur seul, et que l'on refuse de le joindre au concret intérieur, ou si le mental physique à chaque pas entame une ronde de doutes qui refuse de laisser l'expérience naissante se développer. Même un scientifique pratiquant une expérience nouvelle ne réussirait jamais s'il permettait à son mental de se conduire de cette façon.

Extrait de Lettres sur le Yoga, tome 1